Soirée théâtre et concerts

de 20:00 à 23:30
@ La Clinique Stendhal - 5 rue Erard 75012 Paris

20h : « Hamlet est Mort. Gravité Zéro »
de Ewald Palmetshofer et mise en scène Valérie Antonijevich
“Les vieux fêtent leur anniversaire et les jeunes on les enterre” répète Caro – la mère – comme une prémonition.
C’est l’anniversaire de la grand-mère, 95 ans. Mani et Dani, les enfants, viennent chez leurs parents pour le fêter. La date coïncide avec l’enterrement de leur ami d’enfance Hannes assassiné par son père. Au cimetière, ils tombent sur Oli et Bine avec qui – avant – ils formaient un quatuor inséparable. L’enterrement d’Hannes, l’anniversaire de l’aïeule, les retrouvailles entre vieux copains font remonter à la surface tout le passé refoulé, tous les non-dits, tous les secrets et viennent détruire le présent. Parce qu’on ne peut pas expliquer le geste, on recherche les causes du geste. Il doit bien y avoir des causes quelque part, dans le passé.

 

21h30 : « My »

My est chanteuse, flûtiste, clarinettiste, et auteur-compositeur de ses chansons. My, c’est juste elle et sa pédale de boucles. En passant par le jazz, la pop et la chanson française avec un soupçon d’électro, tous les sons sortent de sa bouche, de son corps ou de ses instruments. Une musique simple mais atypique, énergique mais méditative, légère mais profonde…. Entrez dans son monde, suivez ce sentier de mots décalés, et perdez-vous parmi les mélodies déjantées !
Vous trouverez certains de ses titres sur SoundCloud ou Youtube.

 

22h : « Chansons pour piano flottant »
Philippe Séranne invite Delphine Coutant et Cédric Granelle.

Voyageur lent par monts et par mots, Philippe Séranne est chanteur, pianiste et cuisinier de talents à Veynes, Hautes-Alpes : l’été, concerts dessinés, trains artistiques, pianos flottants ou grimpant aux arbres, festins de plasticiens et chanteurs pour falaises à échos… L’automne, voyageur loin de France. L’hiver, auteur et compositeur. Et le printemps, saltimbanque à vélo.

Delphine Coutant, paludière à ses heures, organise quant à elle des concerts sur sa saline, dans la beauté des marais salants guérandais, et joue du violon perchée dans les arbres. Chez Philippe, ce sont les pianos qui sont perchés. Ces deux-là ne pouvaient pas échapper à leur destin : chanter autour d’un piano en suspension sur l’eau ! Avant de rejoindre les plus belles salles de concert du monde – les lacs des Alpes – en compagnie de Cédric Granelle, pianiste, compositeur et improvisateur, ils viennent baptiser leur rencontre à Paris.