Projection Puzzle Citta immaginate

de 20:00 à 01:00
@ Le Stendhal Parmentier - 62bis avenue Parmentier 75011 Paris

Le PUZZLE, squat (centro sociale) de Rome vient présenter son documentaire sur leur lieu, et plus globalement sur les squats de Rome. La projection sera suivi d’un débat, occasion idéale pour découvrir une autre façon de faire, et de créer des liens. La soirée se terminera par une petite session dj, histoire de fêter les rencontres.

 

Puzzle est un projet d’autogestion politique et sociale, né de l’union entre les mouvements des étudiants « L’Onda » [La Vague – ndt] et les réalités sociales du quartier périphérique du Tufello. Etudiants, travailleurs et activistes sociaux occupent un bâtiment publique vide et abandonné depuis des années pour le rendre aux citoyens et essayer de construire un nouveau modèle de welfare d’en bas qui puisse s’opposer aux processus de gentrification et spéculation dans la périphérie de Rome. Au même temps, il veut être un un atelier d’activisme politique où les gens puissent s’activer dans des activités diverses visée à l’amélioration de la vie et du bien-être. Après 5 ans de parcours enracinés dans le territoire et appréciés par les voisin, on y trouve maintenant une Ecole d’Italien pour Migrant, une Ecole Populaire, un Bureau Partagée, un Cour d’Illustration et BD et un Guichet d’Aide Social. Même si dans le temps on est réussi à obtenir une sorte d’assignations de l’immeuble (situation très diffusée à Rome et en Italie), tous le travaux faits, nécessaire à rendre habitable et utilisable l’espace, ainsi que les diverses activités de requalification des rues et des espaces publiques du quartier, ont étés réalisé par les activistes de l’assemblé. Tous ces projets sont autogérés et ne vivent que grâce à l’action volontaire et aux actions d’autofinancement des activistes. A présents, 10 personnes habitent dans l’immeuble et le quartier participe et anime l’Assemblé des Projets de Puzzle, soit pour parler des question inhérents le projets de l’immeuble soit pour organiser l’action sociale et politique dans le quartier et dans la ville. Dernièrement, on s’est occupé de donner support légal, social et politique aux voisins qui ont vu leurs maisons populaires [HLM – ndt] mises aux enchères par l’Etat et on à adhéré aux campagnes « Roma non si vende » et « Decide Roma » [« On ne vends pas Rome » et « Rome Decide »] qui s’opposent aux processus de vente des immeubles publics que menacent l’activité des plusieurs associations et organisations sociales dans la ville.

 

Tous ces projets et actions sont visées à reconstruire cette cohésion sociale, désormais perdue depuis longtemps, qui puisse attaquer les mécanismes d’exploitation capitaliste qui nous poussent vers la précarisation et l’exploitation.

 

Puzzle